Gravel bike sur le web : notre sélection

Cinelli en Afrique

On adore : Les riders, les vélos, l’état d’esprit.
Regardez, c’est un vrai bon trip.

« Lucas Brunelle Goes to Africa » movie has been produced by CINELLI and edited by Benny Zenga. Filmed by Lucas Brunelle while riding the new #BootlegHobo cinelli bikes through the 1700km of the legendary Diamond Coast route, final stage of the Tour d’Afrique ! Hobo is a totally new steel bicycle, engineered and equipped for off-road rides on long distances, Tour d’Afrique has been an incredible test for our new bike as well as an outstanding way to announce Hobo to the world! With such a cast a short introduction about our friends spotted in the video is a must! Chas Christiansen, 100% pure San Francisco, is one of the top riders of the Cinelli Mash Team, iconic figure of the fixed-gear culture, always on the highest steps of Criteriums, Alleycats and Cyclo-Cross Single-Speed races podiums. Lucas Brunelle is the famous video-maker who introduced the first-person point-of-view shooting technique in cycling races thanks to his great riding skills and the innovative helmet-integrated cameras-system with which is filming and reporting the most extreme race contests all over the globe since more than ten years. Last but not least, Dario Toso couldn’t miss, explorer of the contemporary, historical ambassador of the “Bootleg State of Mind”. For more info about Hobo concept and bicyle visit www.bootleg.it and www.cinelli.it

Dirty Kanza

200 Miles (322 km !) à réaliser en moins de 12 heures autour d’Emporia, au Kansas. Certainement un des raid les plus mythiques du petit monde du gravel.


I Ride For Her is a short film from Salsa Cycles relating the finishing line of the Dirty Kanza, a 200 mile bicycle race through the Flint Hills of Kansas. It is a place where personal discoveries are made and raw emotions reveal themselves.

Le Kona Sutra de Jordan Sembler

Ok, c’est une pub, mais elle est bien filmée, et la marque canadienne fabrique de beaux vélos.

At Kona, we’re all passionate about the bike. Whether it’s bombing around the trails of Bellingham, lighting up the CX scene in Seattle, or spinning out a commute in Europe. We’re fortunate to have a gold mine of a rad people within the company that are as diverse as our family of bikes. They’re fathers, mothers, advocates, promoters, band members, sportsmen, sports fans and metal heads. They’re all an integral part of Kona and the Kona experience.
We want to celebrate the individuals, and at the same time give a look behind the scenes at Kona. These are our employees, their bikes, and their lives.
This My Kona episode takes us to Bellingham, WA to ride along with our newest US sales rep Jordan Sembler as he trains for the Dirty Kanza 200 mile gravel race on his 2016 Sutra Ltd.

The Radavist

LE site américain pour se tenir au courant de l’actualité du gravel bike, mais aussi du cyclocross, du pignon fixe…

John Watson aime tout, et essaie tout !  À parcourir absolument.

Capture d’écran 2016-04-23 à 19.32.24

capture d’écran The Radavist

SS CX

Ne cherchez pas, c’est l’abréviation de « Single Speed Cyclocross », une discipline déjantée très en vogue sur le continent américain. Pourquoi faire comme tout le monde, quand on peut faire plus simple et plus dur ? Une devise qui plairait sûrement à Nico, notre collègue qui est le seul, dans le club, à oser traverser les Alpilles avec un gravel bike… À PIGNON FIXE !

Bike Café

Le nouveau site français d’actualité et de tests qui remplace Track and News, sous l’impulsion de Patrick Van Den Bossche, un passionné qui, dans les premiers, a compris les enjeux et les possibilités qu’offre le vélo gravel.  À suivre à tout prix.

capture-decran-2016-11-28-a-09-23-01

capture d’écran bikecafe.fr

Bombtrack Groundwork 2016

Parce qu’on aime bien les vélos Bombtrack et la Franche-Comté

Hunting For Monsters

Bon OK ils sont en fatbikes, pas en gravel bikes, mais vu les conditions là ça s’impose. Et en plus, l’avantage avec un fatbike, c’est que ça flotte.

L’esprit gravel

Notre ami Patrick Van Den Bossche  fait beaucoup de bien au vélo sur son blog Bike Café, et il valorise particulièrement la pratique du gravel. Esprit gravel… Es-tu là, qui vient de paraître, est moins un article d’actualité qu’une somme, une synthèse, un manifeste qui décrit parfaitement l’univers alternatif, humble, diversifié et généreux de notre pratique favorite. Non, n’en déplaise aux jaloux et aux grincheux, le gravel ce n’est pas simple à décrire, et ce n’est pas si facile à pratiquer non plus. À lire absolument !

capture-decran-2017-01-27-a-07-34-29

La dernière vidéo de All City !!! C’est TOUT  ce qu’on adoooore !!! Bravo aux communicants (en interne ?) qui ont pondu ça. Et bravo aux cyclistes (de la boîte ?) bien sûr !

Comes with Baggage, une histoire américaine du bikepacking :

Du gravel en pignon fixe !

Quand un trialiste s’empare d’un vélo de gravel, en Écosse… ^ ^

Beau et complet documentaire produit par Orbea sur le monde un peu secret du cyclocross et les passions qu’il génère :

Ce qu’on ressent et ce qu’on vit sur les courses longue distance

Lachlan Morton a gagné l’édition 2020 de la Transiberica Badlands, une course gravel de 700km en Andalousie. Son état avant le départ, son effort non stop de 43h et son ressenti à l’arrivée racontés ici par lui-même.

Tout le monde a le droit de faire du vélo !

Et le diktat de la maigreur existe aussi dans le cyclisme… N’en déplaise aux compétiteurs, qui bien sûr savent que le poids du cycliste a une incidence directe sur sa performance, on peut aussi prendre du plaisir sur un vélo et vivre le cyclisme à sa convenance même si on est gros. En voici un exemple, magnifique et émouvant. En plus ça se passe en Oregon, on ne peut que partager !