Le Grand Panorama 2019

Le Grand Panorama est l’événement qui clot la saison d’Arles Gravel. Le principe en est à la fois un peu fou et très simple : il permet d’effectuer, dans la même journée, un ou plusieurs circuits combinables, de 60 à 360 km !
En imaginant ce Grand Panorama, nous nous sommes fixés deux objectifs : Faciliter la découverte des trois paysages représentatifs du Pays d’Arles (les Alpilles, la Crau et la Camargue) par les chemins et les sentiers les plus roulants et les plus beaux, et permettre à chaque cycliste (ou chaque groupe de cyclistes) de composer une journée de gravel à sa mesure et à son rythme. C’est pour cela que, si le point de rendez-vous du matin est fixe, chacun sera libre (et ce, jusqu’au dernier moment !) de décider de son programme de la journée, et avec qui il souhaite rouler. Le soir venu, tous les participants pourront se retrouver à la terrasse d’une brasserie de la ville pour boire un coup et se raconter leurs aventures.

LES PARCOURS

• Crau (court) 60 km
• Crau (long) 90 km
• Alpilles 100 km
• Camargue 120 km
• Circum 200 km

Les cinq parcours proposés sont combinables entre eux, dans n’importe quel ordre, puisque ce sont des circuits qui démarrent et finissent tous au même endroit, à savoir la Place de la République à Arles. Le premier départ sera donné à 6h00 du matin le dimanche 26 mai 2019. Ensuite, qu’on choisisse de réaliser un, deux ou trois circuits, on pourra parcourir, sur des surfaces mixtes, les trois paysages emblématiques et fascinants qui ceignent le Pays d’Arles : Le plateau de la Crau, la chaîne des Alpilles, les marais de Camargue. Qu’on soit en solo ou en groupe, cyclisme, paysages et gravelaventure sont garantis !

Vous ne savez pas quel(s) parcours choisir ? Vous ne savez pas ce qui vous attends ? Pour vous faire saliver avant la mise en ligne des itinéraires, quelques précisions sur les paysages que vous pourrez découvrir :

Pano-Crau1) La Crau

Les deux parcours Crau sont identiques à ceux proposés en 2018

Sans doute le moins connu des trois paysages emblématiques du pays d’Arles, la Crau est un immense plateau sédimentaire, recouvert de galets, et classé parmi les rares steppes d’Europe. Pour partie irrigué (il fournit alors un foin à la réputation mondiale), pour partie aride, il est la terre d’élection du mouton mérinos, bien connu des cyclistes pour sa laine aux propriétés idéales pour les vêtements de vélo. Le circuit court contournera les marais du Petit Clar par un singletrack sublime, puis longera le bord du plateau avec son point de vue unique sur Arles, la Fondation Luma, l’Abbaye de Montmajour, la plaine de Tarascon et les Alpilles. On traversera les prairies de foin de Crau en longeant les canaux d’irrigation où scintille l’eau fraîche et claire de la Durance. On frôlera les immenses plateformes logistiques routières, on passera sous les gigantesques éoliennes qui surplombent ce paysage surréaliste, battu par les vents. On découvrira quelques constructions remarquables, comme le château d’eau de Ballarin et le Pont Van Gogh, la fin du parcours longera la Via Rhôna et le Musée de l’Arles Antique.
La version longue du circuit proposera bien sûr les mêmes curiosités, mais une difficulté majeure viendra s’y ajouter : en traversant le centre-Crau, on se confrontera aux chemins les plus durs de ce Grand Panorama, où les galets proéminents et disjoints n’ont rien à envier aux secteurs pavés les plus torturés du Paris Roubaix, comme l’indiquent les noms des segments Strava de cette zone : L’enfer du Sud, le Carrefour sans arbres… Là, loin de toute assistance possible, au milieu des coussouls (les herbes sèches qui poussent dans cette zone aride), sans le moindre ravitaillement, sous un soleil de plomb, cyclistes et vélos seront mis à rude épreuve. Cette version longue du parcours Crau est clairement réservée aux cyclistes de gravel les plus techniques, les plus solides et les plus expérimentés.

Pano-Alpilles2) Les Alpilles

Nouveau parcours

Pour être plus fluide (il y a beaucoup de kilomètres au programme ce jour de Grand Panorama), le circuit des Alpilles a été retracé pour être plus roulant qu’en 2018. Il permettra, à l’aller, de longer le massif sur son versant sud, de Fontvieille au pied des rochers de la Pène, des Tours de Castillon aux Caisses de Jean Jean, du Destet jusqu’au village d’Aureille, où le Pas de la Figuière permettra de basculer vers le versant nord. Le retour permettra d’explorer les vignobles de Romanin jusqu’à Saint Rémy de Provence, puis un retour vers Arles par les Baux de Provence, puis Maussane. Le retour vers Arles permettra de découvrir la plaine alluviale du Rhône, très rarement parcourue par les cyclistes.
Attention : bien que nous ayons choisi les chemins les plus roulants, nous n’avons pas pu enlever tous les cailloux ! Le gravel dans les Alpilles nécessite une bonne condition physique et un bon niveau de pilotage, car cet univers minéral et ses chemins caillouteux ne se livrent pas facilement. Mais l’effort nécessaire sera récompensé par des paysages à couper le souffle.

Pano-Camargue3) La Camargue

Le parcours Camargue 2019 est un mélange des deux parcours proposés en 2018

Qui ne connais pas la célèbre Camargue ? Et bien personne ne la connait vraiment en fait. Car, sans vélo de gravel, impossible de quitter les parcours balisés : les propriétés privées et les chemins interdits aux voitures limitent l’accès aux principaux trésors de ce paysage qui, sans aucun promontoire, interdit tout point de vue lointain. Les distances, très grandes limitent également les randonnées pédestres ; le vélo tous chemins est donc le moyen le plus adapté pour parcourir ce territoire.
Le parcours débutera par les fameuses « dirt roads » camarguaises aux nids-de-poules piégeux, longera l’Étang du Vacarès sur sa berge ouest par la fameuse Draille de Cacharel jusqu’aux Saintes Maries de la Mer. S’en suivra une énivrante plongée en zone maritime par vingt kilomètres de digues au milieu des flamants roses et des salicornes, avant la remontée vers Arles au départ de l’étrange cité de briques rouges de Salin de Giraud. Sans aucun dénivelé et peu technique, ce parcours peut convenir à des cyclistes de niveau moyen qui en profiteraient pour réaliser leur premier 100 km ; attention cependant au soleil ardent, à la rareté des points d’eau et au vent qui, sur ces paysages plats et sans abris, peut se révéler être une redoutable adversaire.

Pano-Circum4) Circum

Nouveau parcours

Ce « circum » (« autour » en latin) est sans nul doute la star des circuits proposés cette année. Il permet, d’une seule traite de 200 km, de traverser les trois paysages que nous évoquons plus haut : Alpilles, Crau et Camargue (dans cet ordre). Autant la liste des curiosités, villages et paysages traversés serait trop longue à énumérer ici, autant faut-il signaler que nous avons mis tout notre cœur et notre connaissance du terrain pour proposer un parcours fluide, rythmé, varié et splendide. Attention toutefois à ne pas céder aux sirènes de l’enchantement sans respecter un minimum de précautions : 200km de gravel ce n’est pas anodin, et l’immensité des paysages traversés n’offre que très peu de points de ravitaillement et de replis vers Arles. Ce parcours s’adresse donc à des cyclistes de gravel parfaitement équipés, affûtés et expérimentés.

Grand Panorama Arles Gravel 2019

GRAND PANORAMA MODE D’EMPLOI

Pas de balisage (donc GPS obligatoire), pas de ravito (3 bidons d’eau conseillés), pas d’assistance, pas de classement à l’arrivée, pas de trophée, pas de vainqueur, juste du vélo gravel de 60 à 360 km selon votre choix, du gravel et des paysages en veux-tu-en-voilà pour des cyclistes libres comme l’air, légers comme le vent, vifs comme l’éclair. Y’a pas plus simple. Venez donc, nous on sera là, on vous attend pour un départ à 6h00 du matin depuis la Place de la République à Arles. En fin de journée, un rendez-vous sera proposé en terrasse d’une brasserie pour se retrouver après l’effort.

Les inscriptions, c’est ici. L’adresse de la brasserie pour le rendez-vous de fin de journée et les liens pour télécharger les itinéraires (fichiers gpx) seront mis en ligne quelques jours avant l’événement ici aussi.

Publicités

2 réflexions sur “Le Grand Panorama 2019

  1. Bonsoir, je me suis inscrit pour le grand panorama mais à priori je ne maîtrise pas du tout Strava… Comment fais-t-on pour correspondre avec les gens qui proposent « des discussions » car à priori des groupes se forment déjà avec des horaires divers! Phil

    J'aime

    • Bonjour Phil,
      Il suffit, depuis un ordinateur, d’aller sur la page de l’événement, d’aller en bas de page au niveau des discussions, et de répondre dans les cases prévues à cet effet.
      À dimanche,
      Dan

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s