Sainte Victoire Gravel 2019

Cher Patrick,

Lorsqu’il y a deux ans tu m’as proposé de tracer pour Arles Gravel un parcours autour de « ta » montagne Sainte Victoire, j’ai tout de suite pensé que la proposition était pertinente et que les adhérents du club Arles Gravel aimeraient participer à une telle sortie. Certes, il a fait froid et gris pour cette première édition (« je me suis pelé » comme aurait dit Cézanne), mais nous étions quand même une bonne quinzaine à rouler sur les pistes que Philippe et toi aviez patiemment repérées et choisies.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous nous étions promis que nous y reviendrions, et cette année, sous un soleil radieux et sur un parcours amélioré (« plus suave », as-tu dit), ce furent cinquante cyclistes – un record absolu pour une sortie Arles Gravel – qui répondirent à l’invitation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On aura remarqué la qualité des échanges, une ambiance détendue, conviviale et solidaire, la beauté des paysages, le niveau d’engagement athlétique et technique des participants sur un parcours long et pentu, la diversité des marques de vélo de gravel représentées, et, pour couronner le tout, les bières artisanales d’un établissement de centre-ville que tu as su convaincre d’ouvrir un dimanche spécialement pour nous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans les détails, les observateurs les plus aiguisés auront noté que la proportion des vélos de gravel en comparaison des VTT (c’était 50-50 il y a deux ans), frôlait cette année les 100% ; que des cyclistes étaient venus de loin (Montpellier, Toulon, Montélimar…) pour participer à l’événement ; que des filles ont devancé des garçons, que des plus âgés n’ont pas donné leur reste, que les plus branchés ont côtoyé les plus humbles,  que ceux qui ont crevé ont été attendus par les autres, et qu’au centre de tout ça, la pratique du gravel s’est affirmée, une fois de plus, comme fédératrice, stimulante, originale et pleine d’avenir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tout cela, Patrick, on te le doit, non seulement à l’occasion de cette journée, mais bien au delà, chaque fois qu’avec ta bonne humeur, ton sens de l’écoute et ton grand niveau de cyclisme tu te joins à nous sur les autres sorties Arles Gravel, et bien entendu aussi par l’exemplaire promotion du gravel que tu mènes sur ton blog Bike Café.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant la prochaine édition de la Sainte Victoire Gravel, je garderai en tête cette sortie lumineuse faite de graviers, de soleil, de sueur et de sourires que nous avons partagé sur les pentes de la montagne : nul doute qu’elle va fortement contribuer à nourrir mon imagination, alimenter ma motivation dans les mois à venir, sur les routes et les chemins, du sud au nord, du printemps à l’hiver, dans tous ces moments de cyclisme qui se nourrissent les uns des autres, se bâtissent en appui, par accumulation, et constituent le curriculum vitæ de mon année cycliste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s