Le tour de la montagne Sainte Victoire

Cher Patrick,

Lorsque l’année dernière, tu nous as proposé de tracer pour nous, au départ d’Aix en Provence, une randonnée autour de la montagne de Cézanne, nous ne savions pas encore, à l’époque, toutes les péripéties qui allaient intervenir avant cela dans notre petit monde du gravel : la création de ton nouveau blog, Bike Café, qui remplace désormais Track and News, l’acquisition de ton nouveau vélo, ce magnifique et sobre Gravel de chez Caminade, ta chute lors des repérages sur la Sainte Victoire qui allait repousser la randonnée de plusieurs semaine, l’arrêt brutal de La Boucle d’Aureille 2017 après seulement cinq kilomètres suite au malaise de l’un des participants (il va mieux et devrait reprendre le vélo avant la fin de l’année).

Oui, la pratique du vélo en général et du gravel en particulier ne va pas sans son lot d’aléas, parfois malheureux, difficiles, parfois heureux et remarquables. Et c’est conscients de vivre des instants uniques parce que partagés dans l’élan de la passion et de l’effort que nous nous sommes retrouvés dimanche dernier pour, enfin, répondre à ton invitation.

Certes, la météo n’était pas celle à laquelle on peut s’attendre au printemps en Provence, mais chacun d’entre nous sait que la normalité est faite pour être outrepassée. Et puis, dès l’entame de cette journée, de magnifiques surprises nous attendaient : La présence de fortes personnalités, à l’image de Pierre et de Bernard, venus partager leur science du vélo au sein d’un groupe affuté, mais détendu et complice; les surprises aventureuses d’un tracé atypique, malicieusement concocté par Philippe; la sublime diversité des paysages traversés, et l’éternelle remise en perspective, à la limite du cubisme, que la Sainte Montagne nous a laissé admirer à trois cent soixante degrés de points de vue sans cesse renouvelés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La fin de randonnée aussi a été un moment d’échanges très pointus en matière de développement de la pratique du vélo gravel, notamment grâce à la présence de Pascal d’Ultime Bike, mais également propice à la convivialité, à grand renfort de fromage suisse offert par François, de jambonnette ardéchoise du charcutier Trouillas et de Punk IPA des écossais de Brewdog.

C’est pour tout cela, cher Patrick, que je te reformule, au nom des cyclistes présents à cette sortie, des remerciements chaleureux pour cette journée mémorable. Puissions nous renouveler souvent ces rencontres, car elles sont importantes autant d’un point de vue sportif, humain que pour l’expérience des paysages traversés et du voyage vécu que seul, le vélo gravel peut ainsi proposer.

Une réflexion sur “Le tour de la montagne Sainte Victoire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s