Cyclocross Sauvage de Fourques, version 2

Photos François Deladerrière

Il avait plu le mardi, il avait plu le mercredi et le jeudi, il avait plu le samedi. Et après la pluie, ben forcément, c’est le Cyclocross Sauvage de Fourques.
Pour cette version 2 encore plus sauvage, forcément, le taux de participation a explosé. Pas moins de dix participants, on a vu de la diversité, jugez un peu : L’un en pignon fixe, l’autre en fat bike. Deux gamins, un chasseur, un ardéchois avec un vélo sans freins et des pneus lisses de 23. Un graphiste, une danseuse de rose vêtue, un professeur des écoles, un bizuth.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand l’hétéroclite tribu s’élance pour dix tours de 2,7 km, du haut de la digue, sous un pâle soleil d’hiver, c’est magnifique. Les fleurs en céramique du petit cimetière brillent de mille feux. Les troncs luisants des peupliers blancs et leurs branches pendantes, spectatrices impavides de la course, semblent vouloir retenir l’air transparent. Au loin, le ségonnal déroule ses labours. Et là, en plein milieu, cette bande de sauvages qui traverse le paysage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et bien sûr, y’a la digue. Forcément. Sacrée digue, raide digue… C’est qu’il faut la gravir, la dévaler, dans les halètements de plus en plus perceptibles au fur et à mesure des tours. À son pied, le chemin de terre tantôt dur, tantôt visqueux révèle ses traîtrises au dernier moment. Et les arènes. Rondes arènes à contourner, le sable crisse sous les pneumatiques cramponnés, les trajectoires se tirent au cordeau, à la merci de chiens erratiques et indifférents, sous l’œil éberlué d’apprentis matadors.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La ligne d’arrivée franchie, attablés devant une bière fraîche, dans le bar de Yannick, les sauvages sont objets de curiosité. Et qu’est-ce-que vous faîtes exactement ? Et par où vous passez ? Et c’est quoi vos vélos ? Vous êtes de Fourques ? C’est qui qui a gagné ?
C’est qui qui a gagné ? La sauvagerie. À la fin, c’est la sauvagerie qui l’emporte. Car la sauvagerie l’emporte sur tout.

5 réflexions sur “Cyclocross Sauvage de Fourques, version 2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s